Accueil du site > Les langues > Actualités des langues > Compétences développées pour l’épreuve de langue

Compétences développées pour l’épreuve de langue

samedi 17 avril 2010

Nous reproduisons ici la contribution de notre collègue angliciste de Bordeaux Mme Monique Rébillon, qui a eu la gentillesse de nous adresser ses réflexions sur les compétences en langue en CPGE scientifiques tirée de sa longue expérience d’enseignante. Le constat sur de nombreux groupes classes où la marge de progression est toujours considérable pourra être utilement confronté aux études menées en parallèle par les directions de concours sur les écarts constatés entre matières -plus ou moins perceptibles selon les filières. Nous sommes très désireux d’avoir le point de vue d’autres collègues linguistes pour éclairer le débat.

 Sciences Humaines en langues étrangère

Avant toute chose, la préparation des épreuves de langues des concours scientifiques implique que les candidats développent et approfondissent leur connaissance du monde contemporain. En effet, les épreuves de langue mériteraient plutôt d’être appelées épreuves de sciences humaines en langue étrangère.

On entend parfois dire qu’il n’y pas de programme pour les épreuves de langue. Or, on peut soutenir que ceci est inexact. En effet, un programme existe bel et bien, il s’agit des problèmes du monde contemporain, tant sur le plan économique que scientifique et sociétal. Pour s’en persuader, il suffit de consulter les annales des concours scientifiques de ces dernières années.

Les épreuves de version journalistique, les épreuves de contraction d’articles tirés d’essais ou de la presse française de l’année, les rédactions portant sur les problèmes du monde contemporain ainsi que les épreuves orales sur des articles de presse exigent que les élèves aient acquis une solide culture générale que les professeurs de langues en classes préparatoires se donnent pour mission de leur apporter.

Ainsi, les cours de sciences humaines en langue étrangère poussent les élèves à se tenir informés de l’actualité pendant toute la durée de leur formation - ce qui semble précieux pour les écoles d’ingénieurs qui les recrutent. En effet, les ingénieurs de demain auront en partie entre les mains la destinée de leur entreprise. Pour ne pas la conduire à l’échec, il semble indispensable qu’ils aient une bonne connaissance des problèmes du monde d’aujourd’hui . Or, une telle connaissance se construit au fil des années.

Les épreuves de langue jouent donc un rôle essentiel pendant les 2/3 années de préparation aux concours. Elles maintiennent pour les jeunes en formation un apport de connaissances de sciences humaines , à un moment où ils n’ont plus de cours d’histoire, de géographie et d’ économie.

A cet égard, il est à noter que les sujets proposés aux épreuves de langues des grands concours scientifiques ont fait une large part à l’économie ces dernières années - ce qui reflète probablement les inquiétudes de notre société.

Ceci montre clairement la double vocation de la formation en langues pendant les années de classes préparatoires : il s’agit pour les candidats d’apprendre à maitriser la langue étrangère en tant qu’outil mais aussi d’être en prise avec le monde d’aujourd’hui.

Le programme de lettres/ philosophie ne recouvre pas ce champ dans la mesure où il aborde des notions plus abstraites et des œuvres littéraires et philosophiques allant de l’Antiquité au 20ème siècle .

 Les compétences développées par les épreuves de langues sont également plus techniques et linguistiques

- Les épreuves de version permettent aux préparationnaires d’approfondir la maitrise de leur langue maternelle, aussi bien sur le plan du style que de l’orthographe et aussi d’apprendre à mieux connaitre les spécificités de la culture étrangère étudiée.

- Les épreuves de thème et de rédaction en langue étrangère développent l’aptitude des candidats à absorber et maitriser d’autres schémas de fonctionnement et d’expression linguistiques que ceux de leur langue maternelle. Comme l’on dit en anglais , Speaking another language expands the mind.

- Les épreuves de contraction développent l’esprit de synthèse et l’aptitude à bien repérer et exprimer les idées essentielles d’un texte.

- Les épreuves d’ essay exigent de savoir développer une argumentation structurée sur un sujet donné en puisant dans sa culture générale et sa connaissance du monde d’aujourd’hui.

- Les épreuves orales permettent de vérifier l’aptitude à comprendre et résumer un article de presse en mettant en évidence les idées essentielles et les articulations entre elles.

Elles permettent de vérifier l’aptitude à aller au-delà des idées présentées par l’auteur et à développer une pensée autonome dans un commentaire faisant apparaitre culture générale et esprit critique.

De plus, l’entretien permet d’apprécier l’ aptitude à argumenter face à un éventuel contradicteur, la force de conviction dont est capable le candidat ainsi que son intelligiblité, c’est-à-dire ses talents en termes de communication orale.

NB : Il est intéressant que les différents concours scientifiques ne proposent pas tous les mêmes exercices car cette variété permet aux candidats de montrer leurs différentes aptitudes. Et de réussir certaines épreuves alors qu’ils ont plus de difficultés dans d’autres.

 Les épreuves de langue ne sont pas des épreuves où l’on observe plus de discrimination sociale que dans les autres

Grâce à l’expansion d’ Internet et à la possibilité d’écouter films et émissions en langue étrangère , les différences d’accès à la langue étrangère dûes à des raisons sociales sont en train de s’estomper, voire de disparaitre.

On peut entendre par exemple, depuis ces dernières années, des étudiants s’exprimant dans un anglais fluide avec un fort accent américain, alors qu’ils n’ont jamais séjourné aux USA, tout simplement parce qu’ils ont regardé force séries américaines .

L’ inégalité des résultats en fonction de l ’origine sociale semble bien plus nettement marquée pour les épreuves de mathématiques par exemple où les jeunes ayant des parents professeurs de mathématiques, de sciences, médecins ou ingénieurs, bénéficient d’un soutien à domicile tout au long de leur scolarité.

SPIP | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
Création de site internet & référencement internet & référencement naturel : www.impaakt.fr